Navigation Menu+

Comment le marché de la cigarette électronique se porte -t- il ?

Le marché de la cigarette électronique était en plein essor durant les trois dernières années consécutives et le chiffre d’affaire ne cessait d’augmenter. Une forte croissance en nombredes revendeurs de ces cigarettes est aussiconstatée. Selon des études effectuées par Xerfi, le marché de la cigarette électronique connaitra une diminution variant jusqu’à 10% vu que les fumeurs se désintéressent petit à petit de ce marché. L’économie de la cigarette électronique est actuellement en mauvais état puisque que le marché de la cigarette électronique n’est plus très rentable du fait  que les boutiques de ces revendeurs se ferment progressivement.

Comment expliquer la phase de maturité que connaît le marché de la cigarette électronique ?

marche-de-la-cigarette-electronique.jpg

La cigarette électronique ne substitue pas la vraie cigarette sur le marché ; les fabricants ne se préoccupent pas de la santé des fumeurs car ils ne s’intéressent qu’à faire du profit. Le marché de la cigarette électronique prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux, dans les buralistes, il accapare tout de même l’intention des fumeurs. La cigarette électronique a connu une phase de maturité sur le marché du fait qu’elle est présentée avec des dispositifs variés pour les usagers. Certaines cigarettes sont dotées de nicotine et d’autres non avec des concentrations variables. C’est à partir de ce principe que le marché de la cigarette électronique prenait une tendance positive.

Quelles prévisions peut-on faire concernant le marché de la cigarette électronique ?

igarette-electronique.jpg

L’évolution du marché de la cigarette électronique se présente sous plusieurs scénarios. D’après un cabinet d’études, il existe trois scénarios de prévisions sur la vente des cigarettes électroniques de 2016 à 2018 et se rentabilise peu à peu avec une croissance annuelle de 8%. Le premier scénario se définit à seulement 30% du chiffre d’affaire annuel, le second scénario du marché médian se chiffre à plus de 50%, tant au dernier scénario décrivant un marché bas se chiffre moins de 20%.