Navigation Menu+

Quelques conseils pour fonder sa startup

Les jeunes commencent actuellement à s’intéresser à la création entrepreneuriale. Fonder une startup est une meilleure option avantageuse non seulement pour le créateur, mais aussi pour l’économie nationale. C’est la raison pour laquelle de nombreux pays, particulièrement la France, incite les nouveaux diplômés à s’intéresser particulièrement à la création d’entreprise. Voici quelques astuces vous permettant de mener à bien votre projet de créer une startup. Plusieurs étudiants issus d’école de commerce se sont lancés dans la création de startup. Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site : http://www.isee.fr

Du business plan au lancement de sa startup

startup.jpg

Tout projet de création d’une startup doit commencer par la définition du domaine d’activités et des objectifs. Ces deux points essentiels doivent s’afficher dans le business plan avec les différents procédés à faire pour atteindre les buts, les sources de financement… Une fois le business plan dressé, vous devez adopter des stratégies bien définies afin de mener à bien votre projet. Pour ce faire, l’idéal est de faire appel au partenariat. En effet, travailler seul dans la création d’une startup n’est qu’une piste vers l’échec. Il vous faut donc des associés pour offrir une chance à votre nouvelle entreprise de durer. Dans le lancement d’une startup, il faut garder en tête que les clients sont « rois ». Il faut a priori penser à leur satisfaction. Il vaut mieux, ainsi, ne leur proposer que des produits de qualité et innovants.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une startup ?

quelle-est-la-duree-de-vie-moyenne-dune-startup.jpg

De nombreux jeunes se lancent dans la création d’une startup. Toutefois, plusieurs d’entre eux connaissent déjà l’échec après quelques mois d’intervention dans ce domaine. Selon les chiffres publiés par SurePayrill, une entreprise éditant un service de Payroll, 25 % des jeunes entreprises tombent en faillite après seulement une année d’existence. Près de 40 % d’entre elles peuvent résister aux divers problèmes liés à la création entrepreneuriale pendant trois années, avant de rencontrer l’échec. En tout, une startup la plus résistance ne dure généralement que trois ans.